Un “taxi solaire” suisse roule en Israël

Par Sharon Udasin (Jerusalem Post)

Le 1er novembre 2011

Le Ministre de la Protection de l’Environnement, Gilad Erdan, loue l’inventeur automobile Louis Palmer pour son rôle d’éducateur international en faveur d’ « une vie meilleure».

Photo: by Eli Naaman

La capsule bleue d’une voiture attelée à une remorque portant des panneaux solaires a roulé à travers le jardin du Council for a Beautiful Israel mardi après-midi, avec à son bord l’inventeur suisse du « solartaxi », Louis Palmer, et le Ministre israélien de la Protection de l’Environnement, Gilad Erdan.

« Vous avez rapporté le soleil en Israël, mais nous voulons la pluie », a plaisanté Erdan à l’intention de Palmer, alors qu’ils montaient dans le véhicule.

Le taxi solaire de Palmer, qui a déjà parcouru 60’000 km dans 40 pays depuis son lancement en 2007, faisait sa visite inaugurale en Israël cette semaine dans le cadre de la campagne « Solar Journey » produite par le Council for a Beautiful Israel et l’association nationale EcoCinema.

EcoCinema présentera un documentaire sur les voyages de Palmer lors de son festival de film qui aura lieu la semaine prochaine.

La voiture solaire, a expliqué Palmer lors de la conférence de presse qui a suivi la démonstration, provient d’une vision qu’il a eue lorsqu’il avait 11 ans en 1982, un rêve qu’il a finalement décidé de réaliser en 2003, alors qu’il travaillait comme professeur.

« J’ai toujours imaginé que quand je serais grand, je voyagerais tout autour du monde », a déclaré Palmer, « mais notre professeur nous disait toujours que si vous utilisez de l’essence, vous contribuerez aux problèmes de l’environnement ».

Stupéfié que 20 ans plus tard, ce véhicule n’était toujours pas commercialisé, il décida de faire le travail lui-même.

« Je n’avais aucune idée de comment on fabriquait une voiture. J’avais un compte dans une banque suisse, bien sûr, mais ça ne m’avançait pas à grand-chose », a-t-il expliqué, faisant remarquer que les développeurs de voitures demandaient quatre millions d’euros pour ce travail, alors que lui, avec son emploi de professeur ne pouvait en aligner que 4000. S’adressant tout d’abord à l’Université de Lucerne, son lieu de résidence, Palmer y présenta un modèle compliqué d’automobile avec deux roues à l’avant et une à l’arrière qui « ressemblait à une Lamborghini ».

Finalement, il réussit à attirer 200 personnes et de nombreux sponsors qui l’aidèrent dans ses efforts.

Et en juillet 2007, il quitta Lucerne dans un véhicule solaire totalement opérationnel.

Palmer a admis qu’il ne savait « pas exactement où aller ».

Mais ce voyage l’emmena à l’est vers l’Allemagne, au sud vers la Turquie, la Syrie et même l’Arabie Saoudite, où le Roi Abdullah lui accorda un rare visa. Il prit ensuite le bateau jusqu’en Inde pour aller participer à une conférence sur le climat à Bali, puis traversa les Etats-Unis pour revenir en Europe.

« Tout autour du monde, j’ai trouvé des gens pour m’aider », a-t-il affirmé. « Je l’ai appelé le taxi solaire parce que j’ai eu plus de 1000 personnes qui ont conduit avec moi ». Et à ses côtés.

A la fois en Syrie- où il a eu son premier accident- et en Arabie Saoudite, il a été escorté par des véhicules de police armés.

A New York, il a eu l’occasion un matin de conduire au travail le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon.

Alors que le tour du monde officiel de Palmer s’est terminé il y a plus de deux ans, il a continué à participer à des conférences et à des projets depuis lors. Mais Israël est la première station où il a posé sa voiture depuis la fin de son tour du monde et le 40ème pays qu’il visite. Un événement rendu possible par Tsur Mishal d’EcoCinema Israel.

Palmer a indiqué que « ce que nous avons à faire c’est de changer l’état d’esprit des gens ». « Si vous pouvez avoir une voiture qui fait le tour du monde sans essence, alors cette voiture est capable de vous amener au travail ou au supermarché. »

Indiquant un minuscule carré de 240 km sur 240 km, la taille de la Suisse, sur une carte du Sahara, Palmer a expliqué à son auditoire que des panneaux solaires couvrant tout cette surface suffiraient à alimenter le monde entier en électricité.

« En Israël, nous avons l’habitude de dire qu’un bon professeur est un professeur qui vous apprend la vie. Ainsi, vous êtes aussi un professeur et vous apprenez à tout le monde comment créer une vie meilleure que celle que nous avons aujourd’hui », a déclaré Erdan à l’intention de Palmer durant la conférence de presse.

Se référant à la petite course de l’après-midi qu’ils venaient d’effectuer, par rapport à laquelle, Erdan a remarqué qu’elle était « si tranquille », le ministre a demandé à Palmer pourquoi il pensait que les investissements au niveau mondial sur les véhicules solaires ne se produisaient pas.

Palmer a répondu : « Nous devons aligner l’argent, comme le font les Chinois. Je pense que l’industrie est encore hésitante, pour différentes raisons, mais pas parce que la voiture n’est pas satisfaisante », a expliqué Palmer au Jerusalem Post après l’événement. « Tout ce que je sais c’est qu’il n’y a aucune raison pour eux de ne pas le faire ».

Continuant à louer la Chine pour ses développements dans l’industrie solaire, il a ajouté que le pays d’Extrême Orient finira probablement par être le premier à produire en masse des véhicules solaires.

« S’il y a un seul pays dans le monde qui n’est pas en train de parler mais d’investir, c’est la Chine, » a-t-il déclaré.

Mais Palmer a dit nourrir de grands espoirs pour Israël concernant son futur de nation solaire, expliquant qu’elle bénéficiait de 35% d’ensoleillement de plus que son pays natal, la Suisse.

« Vous avez tellement de lumière solaire- il serait si facile et si magnifique d’utiliser cette puissance solaire », a-t-il fait remarquer à l’auditoire.

« Je suis ici pour démontrer que nous avons les solutions ».

(Traduction: Ambassade d’Israël à Berne)


One Comment on “Un “taxi solaire” suisse roule en Israël”

  1. CALAFELL dit :

    L’Algérie pourrait fabriquer – en liaison avec la France – des autos ZE zéro énergie


Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s