Un professeur de l’Université Hébraïque de Jérusalem remporte une des plus hautes distinctions au monde en mathématiques.

Le Prof. Elon Lindenstrauss

(communiqué de l’Université Hébraïque de Jérusalem)

Le Professeur Elon Lindenstrauss de l’Institut Einstein de Mathématiques de l’Université Hébraïque de Jérusalem s’est vu décerné, jeudi 19 août 2010, la Fields Medal 2010. Ce prix, considéré comme l’équivalent du Prix Nobel en mathématiques est décerné une fois tous les quatre ans. Lindenstrauss est le premier mathématicien israélien à recevoir cette distinction.

Le Prix Fields récompense les universitaires âgés de moins de 40 ans qui ont réalisé des travaux d’une envergure exceptionnelle dans le domaine des mathématiques. Le Professeur Lindenstrauss à reçu sa médaille jeudi à Hyderabad, en Inde, lors de l’ouverture du Congrès International des Mathématiciens, organisé tous les quatre ans par l’Union Internationale des Mathématiques. La Médaille lui a été donnée en mains propres par Shrimati Pratibha Patil, le Président de l’Inde.

La Médaille Fields a été nommée ainsi en l’honneur du Professeur J.C. Fields, un mathématicien de l’Université de Toronto qui était secrétaire du Congrès International des Mathématiciens qui se déroulait dans cette ville en 1924. Il a fourni les dons nécessaires à la création de ce prix et défini les critères pour son obtention. La médaille doit ainsi aller à une personne possédant un grand potentiel pour le futur et ayant déjà fait montre d’importantes réalisation dans le domaine mathématique. Trois autres personnes ont également reçu la médaille cette année, conjointement à Lindenstrauss.

Le Professeur Alex Lubotzky, un de ses collègues à l’Institut Einstein explique que « le Professeur Lindentrauss a reçu la Médaille Fields en reconnaissance de ses recherches qui ont permis de résoudre certains problèmes parmi les plus difficiles concernant la théorie des nombres ». Il ajoute que « les travaux de Lindenstrauss se basent fondamentalement sur les méthodes développées par les mathématiciens au sein de l’Université Hébraïque ».

D’après Lubotzky, la preuve des réalisations exceptionnelless d’Israël en mathématiques peut s’observer dans le rôle de premier plan que jouent les mathématiciens israéliens au sein de l’Union Internationale de Mathématiques. La participation à ce groupe est déterminée sur la base de la qualité et de la quantité de travaux réalisés par les chercheurs. Lubotzky note qu’ « Israël possède une des dix plus grandes et influentes délégations au sein de l’organisation ».

Le Président de l’Université Hébraïque, le Prof. Menahem Ben-Sasson soutient qu’ « Israël est de fait une ‘puissance’ dans le monde des mathématiques. Même s’il lui manquait encore la très haute distinction que représente la Médaille Fields. La limite d’âge fixée à 40 ans est indéniablement un obstacle pour les jeunes chercheurs israéliens qui doivent commencer leur carrière académique plus tardivement à cause de leurs obligations militaires. Le Professeur Lindenstrauss a cependant démontré que des scientifiques talentueux pouvaient dépasser cette limitation ».

(traduction partielle: Ambassade d’Israël à Berne)

http://www.mfa.gov.il/MFA/InnovativeIsrael/Hebrew_University_professor_wins_mathematics_medal_19-Aug-2010.htm



Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s